[Rien n’est moins sûr (mais c’est une piste)…]

Antoine, Marius, Maxime, Karim et Fanny se sont rencontrés en 2008 au Cnac, Ecole supérieure des arts du cirque.
En juillet 2010 ils présentent un numéro de rue sur le port de La Rochelle pour se payer leur matériel. En 2011, avec la tournée du Cnac, ils parcourent les routes de France et du Maroc. Le spectacle âm (mis en piste par Stéphane Ricordel) se jouera 75 fois sous chapiteau. Rencontre décisive avec Samira, devenue Managirl.
Pendant l’été de cette même année, le Collectif de la Bascule ne se démonte pas et tourne à nouveau son numéro de rue pour se payer le camion.
Petit à petit l’histoire s’écrit, la création commence, le propos s’exprime à 360°.
Eté 2012 : Tournée Basculatoire, avec le premier spectacle « Rien n’est moins sûr (mais c’est une piste) » en rue et en circulaire.

collectifdelabascule.com

Le Collectif de La Bascule était à Nil Obstrat en 2015 pour reprendre leur spectacle « Rien n’est moins sûr (mais c’est une piste) ».

Categories: Résidences 2015

Comments are closed.