Nil Admirari a développé, en partenariat avec de nombreux acteurs de terrain des propositions originales construites autour des arts de la rue ou des arts du cirque au sein de quartiers populaires de l’agglomération de Cergy- Pontoise.
Cette édition 2020, alors qu’elle proposait un programme dense a été grandement impactée par la crise sanitaire et le confinement.

Nos actions s’inscrivent dans l’appel à projet du collectif d’associations citoyennes Rues aux Enfants, Rues pour tous.
En développant un programme d’activités artistiques participatives hors les murs au centre de quartiers populaires désignés comme prioritaires de la politique de la ville, il s’agit de :
– favoriser l’accès aux pratiques artistiques variées des habitants à travers des créations collaboratives, incluant leurs quartiers d’habitat,
– développer la qualité du lien social et la richesse des échanges intergénérationnels en favorisant des activités où se retrouvent enfants, adolescents et parents, autour de projets collectifs,
– permettre aux habitants de s’approprier l’espace public et l’investir à travers la créativité et le partage afin de faire émerger des espaces à vivre plutôt qu’à consommer,
– associer de nombreuses structures du territoire (collectivités, bailleurs, associations…) dans une démarche transversale de co-construction et de mutualisation de compétences et moyens.

Après le déconfinement, le quartier de Marcouville, à Pontoise a été de plus, durement touché par l’effondrement d’une dalle, au pied de la maison de quartier. Nous avons donc souhaité reporter notre action vers ce quartier et ses enfants, privés de leur lieu de lien social.
Nous avons pu offrir aux enfants du quartier une semaine d’ateliers cirque, où ils ont pu s’initier à la pratique du mât chinois, monocycle, slackline, trapèze et des acrobaties au sol.
Ils ont également fabriqué, lors d’un atelier spécifique, des balles de jonglage, avec lesquelles ils ont appris quelques rudiments.
Ce sont finalement 183 enfants au total du quartier de Marcouville qui ont pu assister aux différents ateliers entre le 3 et le 7 Août.
Nous avons pu poursuivre, la semaine suivante, ces ateliers avec les enfants du quartier des Louvrais qui se sont initiés à la pratique du mât chinois, trapèze, jonglage, Rolla Bolla, trapèze et monocycle.
Pour clore cet été pas comme les autres, trois spectacles étaient programmés sur ces deux quartiers, dont un a été annulé la veille, pour des raisons sanitaires, à la maison de quartier des Louvrais.
A Marcouville, les deux spectacles ont pu être maintenus, le 19 septembre. La Cie les Sanglés avec son spectacle «La Brigade de Dépollution» et Angèle, de la Cie Marcel et ses Drôles de Femmes a présenté son solo «Angèle». Ils étaient environ 300 à assister aux
spectacles, avec une joie non dissimulée et partagée avec les artistes qui ont souvent été privés de public, durant ces longs mois.

Retrouvez le bilan des actions Rues aux Enfants, Rues pour Tous ici

Le spectacle « La Brigade de Dépollution » par la Cie Les Sanglés.

Plus d’informations sur la Cie les Sanglés en suivant ce lien

Spectacle « Angèle« , par Angèle, de la Cie Marcel et ses Drôles de Femmes.

Plus d’informations sur la compagnie en suivant ce lien

Retour en image sur cette édition 2020